coaching integratif 4 seances

Les 5 clés pour avoir une saine confiance en soi

« J’ai une faible confiance en moi ». Combien de fois avez-vous entendu une voix dans votre tête vous répéter cette phrase encore et encore ?

 

Je peux vous assurer que vous faites partie de la grande majorité de la population qui pense cela d’elle-même.

Le manque de confiance en soi touche tous les domaines de notre vie. Au travail, dans les relations avec les enfants, les parents, le conjoint (e), les amis… Le niveau de notre confiance en soi influence également notre santé.

 

Qu’est-ce que la confiance en soi ? Il existe de nombreuses définitions.

La confiance en soi est très étroitement liée à l’estime de soi, à l’attention que l’on se porte à soi-même, à l’amour de soi.

Je préfère une explication simple : L’estime de soi c’est l’opinion que nous avons de nous-mêmes ! C’est un sentiment que nous créons à partir de nos pensées, de nos croyances. Cela n’a rien à voir avec la logique. Il s’agit de se juger soi-même, soit négativement, soit positivement, soit les deux.

 

Comment construire une confiance en soi saine ?

Je vais partager mon expérience avec vous.

Je faisais aussi partie de ceux qui manquaient d’estime de soi et cela m’a causé beaucoup d’émotions désagréables comme la frustration, la culpabilité, l’apitoiement sur soi, la colère. Des pensées comme :

tu ne peux pas le faire!

tu n’es pas assez bon !

tout le monde est meilleur que toi !

tu n’as pas osé donner ton avis!

tu es nul(le)!

 

Cela vous dit quelque chose ?

La première chose qui m’a aidée était de réaliser pourquoi mon estime de moi était au point mort. Quelle en était la cause ? Beaucoup de gens pensent à tort, et j’en faisais partie, que nos émotions négatives en sont la cause et que je ne peux pas changer une émotion: ça ne dépend pas de moi.

Lorsque vous avez vécu une enfance dans laquelle vos parents, vos professeurs, vos camarades de classe….. vous ont constamment rappelé à quel point vous étiez nul(le), que vous n’étiez pas à la hauteur… Vous l’avez entendu encore et encore, vous l’avez cru et vous avez formé des croyances négatives sur vous-même. Puis vous vous êtes retrouvé dans une situation où vous deviez passer un examen, par exemple, et comme vous étiez déjà convaincu que vous n’alliez pas le réussir de toute façon, que s’est-il passé ? Vous n’avez pas réussi  et ainsi vous vous êtes convaincus que les avis négatifs entendus  sur votre personne sont justifiés.

 

Mais vraiment ? Cette pensée est-elle bénéfique pour moi ? Quelles émotions avez-vous ressenties à ce moment-là ? Honte, colère, frustration ? Certainement pas une émotion agréable. Et c’est ainsi que votre faible estime de vous s’est mise en place.

La bonne nouvelle est que nous pouvons renforcer notre estime de soi à tout moment, quelque soit notre passé. Il suffit de le décider et de passer à l’action !

N’oubliez pas : décidez et agissez !

Bon maintenant, voyons comment faire, comment acquérir une estime de soi saine, une confiance en soi qui vous donnera du pouvoir, vous aidera à réaliser vos rêves, vos projets.  Cette confiance saine vous aidera à agir sans peur, sans devenir arrogant et vous sentir supérieur aux autres.

Je vous donnerai les clés pour parvenir à cette confiance en soi saine dans les 5 chapitres de mon prochain article.

reconnaitre besoins et valeurs

Voici 5 clés pour avoir une saine confiance en soi

 

Clé numéro 1 :

Laissez-moi vous poser une question : « Quelle est la preuve pour vous que confirme que vous avez confiance en vous ? »

Quand pensez-vous avoir suffisamment confiance en vous ? Dans quelles situations spécifiques, pendant quelles activités ?

Mais en fait, je suis convaincu que je n’ai aucune confiance en moi !

Je vous propose de faire une petite expérience: Prenez du papier et un stylo et écrivez tout ce qui vous passe par la tête. Vous pouvez aussi penser à une situation de votre enfance, d’il y a un an ou simplement d’hier.

Super, c’est fait?

Qu’avez-vous trouvé ? Avez-vous trouvé des situations qui vous donnent confiance en vous ? Vous n’avez probablement pas une confiance en vous à 100%, mais qui en a ? Ce n’est même pas possible. Et en même temps, je sais que vous n’avez pas une confiance en vous à 0% non plus. Vous faites certainement des choses où vous avez au moins une certaine confiance en vous.

Par exemple, vous prenez votre voiture et vous vous rendez au travail. Cela peut vous sembler ridicule, mais certaines personnes ont une estime d’elles-mêmes tellement basse qu’elles ne peuvent pas le faire. Vous pouvez peut-être aborder un étranger lorsque vous voulez lui demander quelque chose.  Vous pouvez vous rendre à l’école pour parler à un enseignant lorsque votre enfant se trouve dans une situation difficile.

Il est vraiment important que vous vous souveniez d‘une situation positive, car c’est la base pour contester votre conviction que vous n’avez aucune estime de vous-même. Parce que si vous croyez cela, alors vous pensez et agissez comme quelqu’un qui n’a vraiment aucune confiance en lui.

Ce que je veux faire avec cet exercice, c’est vous faire prendre conscience que vous avez déjà un certain niveau d’estime de soi, et que vous pouvez vous appuyer dessus pour augmenter votre niveau d’estime de soi. Il peut s’agir de petites activités quotidiennes.

 

Clé numéro 2 :

Deuxième question:

Qu’est-ce qui, à l’inverse, montre que vous manquez de confiance en vous ? Ou, qu’est-ce que vous ne vous autorisez pas à faire parce que vous avez peu de confiance en vous? Que feriez-vous si vous en aviez ? Soyez précis.

Par exemple, une personne peut penser qu’elle manque de confiance en elle parce qu’elle ressent de la peur. Mais c’est une croyance erronée, la peur est une émotion naturelle et vous pouvez être sûr que même les personnes ayant une grande confiance en elles la ressentent 🙂

Écrivez autant de choses que possible, prouvant que je manque d’estime de moi : que ferais-je spécifiquement si j’en avais ?

 

Clé numéro 3 :

N’attendez pas que quelque chose se passe, que cela viendra tout seul !

Vous connaissez ces pensées : si je gagne beaucoup d’argent, je serai heureux ; si je gagne à la loterie, j’aurai une raison d’être joyeux ; si j’ai un nouveau patron, j’aurai peut- être une relation moins stressante avec lui…

L’illusion dans ce cas est que vous pensez qu’un jour les circonstances vous aideront à avoir suffisamment confiance en vous et que vous serez capable de tout réussir. Je vous assure que ce jour n’arrivera jamais ! Il ne suffit pas d’attendre, c’est à vous d’agir, de faire quelque chose pour renforcer votre confiance en vous.

 

Clé numéro 4 :

Définissez le domaine qui est le plus important pour vous et commencez par là. Concentrez-vous sur une seule chose, une seule activité, un seul changement.

Reprenez votre liste de preuves que vous n’avez pas confiance en vous et choisissez une situation que vous voulez changer.

Par exemple : j’aimerais avoir plus de confiance en moi lorsque j’exprime mes besoins à des étrangers. Imaginez que vous êtes dans un magasin, que vous êtes déjà à la caisse avec les produits que vous avez choisis, que le vendeur est déjà en train de scanner votre marchandise… C’est à ce moment-là que vous vous rendez compte que vous n’avez pas vraiment besoin du lait. Que faites-vous ?  Vous ne dites rien à la vendeuse, vous payez et vous partez. Et puis vous vous faites des reproches: tu vois, tu ne lui as encore rien dit, tu es incompétent ! D’accord, mais qu’est-ce que la caissière m‘aurait dit, peut-être qu’elle m’aurait fait une réflexion désagréable ! Tu es vraiment nul(le)!

Ou alors: Vous prenez votre courage à deux mains et dites : désolé, j’ai changé d’avis, je ne veux pas de lait finalement. Et avec un sourire sur les lèvres, vous acceptez sa réaction, telle qu’elle soit.

Vous changez simplement votre comportement habituel.

 

Clé numéro 5 :

Commencez à vous entraîner dès maintenant !

Commencez par changer votre comportement habituel par une action qui vous pose le moins de problèmes. Répétez-la, chaque jour, jusqu’à ce que vous commenciez à ressentir des sensations agréables. Amusez-vous bien en le faisant !

N’oubliez pas que votre cerveau apprend par la répétition, et si vous y ajoutez le plaisir et l’amusement, vous faciliterez les choses !

Récompensez-vous après chaque action, qu’elle soit réussie ou non de votre point de vue. Il suffit d‘une petite chose comme un sourire ou une tape dans le dos.

Oui, vous aurez peur d’échouer, votre esprit travaillera à toute vitesse, vous aurez peut-être peur d’être ridiculisé …., votre cœur battra la chamade, vous transpirerez. Après tout, comme tant de fois auparavant, n’est-ce pas ? Donc rien de nouveau.

Mais ce qui est nouveau, c’est qu’en agissant ainsi, vous ne pouvez que gagner et améliorez votre confiance en vous. Plus vous pratiquerez, plus vite vous parviendrez à changer.

Je terminerai par une dernière question pour vous. À quoi ressemblera votre vie si vous avez une bonne estime de vous-même ?

Fermez les yeux et imaginez que vous êtes déjà la personne que vous souhaitez être. Comment agit-elle, que fait-elle, quelles relations a-t-elle, qu’aime-t-elle ? L’imagination n’a pas de limite, écoutez votre voix intérieure.

Je vous invite à écrire vos réponses.

Alors, allez-y ! Je crois en vous!:-)

 

Avec Amour, Gratitude et Joie

Lydia Dussaulx